Le jeudi 17 avril a eu lieu l'élection du Président et du bureau de la Communauté de communes des Vals de Saintonge :

M. Godineau, Président

Mme Perochon, 1ère Vice-Présidente

puis en Vices-Président(e)s Mme Mesnard, M. Emard, M. Xicluna, M. Denéchère, M. Champenois, M. Boizumault,
M. Perrier, M. Roux, M. Escloupier, Mme Grégoire, M. Pilet

Membres du bureau

Mme Delaunay, Mme Chiron, M. Drahonnet, M. Chappet, M. Villeneuve, Mme Poinot-Rivière, Mme Lucquiaud,
M. Marcouillé, M. Cartron, Mme Lanciani, Mme Imbert, M. Wiciak, M. Bouillé, Mme Berthelot, M. André, Mme Debarge,
M. Guillon.

Poursuivant le déploiement d’outils pédagogiques visant à expliquer le fonctionnement de l’intercommunalité avant les élections locales de mars prochain, l’AdCF (Assemblée des Communautées de France) met en ligne un clip d’animation « grand public ». En 3 minutes, le déploiement des communautés, leurs compétences, leurs financements et leurs modalités de fonctionnement sont expliqués.

Télécharger

Vous pouvez aussi télécharger la version PDF

 La Communauté de Communes des Vals de Saintonge est composée de 111 communes.

Issue de la fusion des 7 Communautés de communes (Cdc) de l'arrondissement de Saint-Jean d'Angély et de la dissolution du Syndicat Mixte du Pays des Vals de Saintonge, la Communauté de communes des Vals de Saintonge a été créée en début d'année 2014.

 

Enjeux stratégiques

Au regard des infrastructures existantes, trois axes majeurs se dessinent
pour la politique territoriale de demain :
être un territoire actif économiquement, générateur d'emplois et de
richesse,
structurer un réseau de services à la population adapté au cadre et
aux enjeux de vie des habitants du territoire,
créer les conditions de solidarité entre les communes en implantant des
équipements structurants et des services de proximité sur l'ensemble du
territoire.

carte_didentité.jpg

 

Comment ça marche ?

Sans_titre.jpg

 

 Le Président (M. Jean-Claude Godineau) : Elu parmi les conseillers communautaires, il est l’organe exécutif de la communauté. Il fixe l’ordre du jour et préside les séances du Conseil, met en oeuvre les décisions avec l’aide de ses services, décide des dépenses à engager. Chef des services de la Communauté, il représente cette dernière en justice.

elu.jpgcopyright.jpg

Les Vice-Présidents : Ils représentent le Président pour l’exercice des différentes compétences de la communauté. Ils sont au nombre de 12 actuellement.


De gauche à droite sur la photo :
• M. Jacques Roux, maire de La Croix Comtesse, commission Education et Affaires scolaires
• M. René Escloupier, maire d’Aumagne, commission Tourisme,
• Mme Corinne Etourneau-Grégoire, maire de La Frédière, commission Animations locales
• M. Patrick Xicluna, 1er adjoint au maire de Matha, commission Développement et appui aux projets
• Mme Françoise Mesnard, maire de Saint-Jean d’Angély, commission Développement économique
• M. Jacques Champenois, maire de Loiré sur Nie, commission Sport et équipements sportifs
• M. Jean-Claude Godineau, maire de Saint-Savinien sur Charente, Président
• Mme Annie Pérochon, maire de Saint-Mandé sur Brédoire, commission Affaires sociales
• M. Claude Pilet, maire de Puy du Lac, commission Urbanisme-Habitat
• M. Maurice Perrier, maire de Loulay, commission Enfance-Jeunesse
• M. Francis Boizumault, maire d’Annepont, commissions Finances et Ressources Humaines
• M. Pierre Denéchère, maire de Neuvicq le Château, commission Patrimoine-Culture
• M. Frédéric Emard, maire de Saint-Julien de l’Escap, commission Technique et Environnement

Le Bureau : Il a une mission de coordination. Il est chargé de la préparation des assemblées plénières du Conseil communautaire. Il est composé de 30 conseillers communautaires.

Les commissions : 13 commissions thématiques pour réfléchir, proposer des orientations stratégiques et
accompagner les projets. Elles ont un rôle de proposition auprès du Conseil communautaire.

Le Conseil communautaire : Il règle par ses délibérations les affaires de la compétence de la Communauté de communes. Il se réunit environ une fois par mois. Ses séances sont publiques. Les 143 sièges de conseillers communautaires sont répartis en tenant compte de la population de chaque commune conformément à la loi.

Sans_titre2.jpg