• image
  • image

TS.jpg


La taxe de séjour permet de contribuer au financement d'actions de promotion en faveur du tourisme local.

Depuis le 1er janvier 2016, une seule modalité d'application est désormais retenue, pour l'ensemble des 111 communes, conformément à l'article L 2333-29 CGCT, pour chaque nature d'hébergement à titre onéreux :

Il s'agit d'une taxe de séjour au réel pour les hôtels, hôtel de plein-air, villages de vacances, résidences de tourisme, meublés de tourisme, chambres d'hôtes, hébergements de plein air et port de plaisance, qu'ils soient classés ou non classés.

Le Département a, par ailleurs, institué une taxe additionnelle de 10 % à la taxe de séjour perçue par la Communauté de Communes. La taxe additionnelle est recouvrée en même temps que la taxe de séjour intercommunale.